top of page

Lueurs d'Oraison 2

Réapprendre à se bien nourrir !

Textes de la Tradition spirituelle chrétienne

pour entrer dans la Prière d'Oraison...

Prendre chaque jour un temps de méditation

à partir d'une pensée tirée de l'expérience

spirituelle catholique millénaire et, demeurant

en silence, prier le Dieu qui nous habite.


1 "Toute âme qui compte sur son savoir

et ses talents pour s'unir à la Sagesse

de Dieu est souverainement ignorante

à ses yeux... Ceux-là seulement ont la

Sagesse de Dieu qui, se regardant comme

des enfants ignorants, déposent leur savoir

pour servir Dieu simplement avec Amour."

(JEAN DE LA CROIX, Montée du Carmel, XVIème)


2 "Nous n'en finissons jamais de faire à Dieu

le don absolu de nous-mêmes. Aussi, ne nous

donne t-il pas tout d'un coup un tel trésor. Il

faudrait, à l'exemple de certains saints, apporter

une disposition prompte et complète à l'Oraison.

Il nous semble que nous donnons tout à Dieu.

Or, nous ne Lui offrons que les revenus et les

fruits, tandis que nous gardons pour nous le

fonds et la propriété..."

(THERESE D'AVILA, Vie écrite par elle-même)


3 "Le Seigneur voudrait que nous fassions

comme ces petits ânons qui puisent l'eau

avec la noria... Ils ont les yeux bandés, et

sans savoir ce qu'ils font, ils tirent plus d'eau

que le jardinier avec tous ses efforts..."

(THERESE D'AVILA, Vie écrite par elle-même)


4 "Il ne faudrait point chercher Dieu loin de nous...

Il ne faut point le chercher avec effort...

Il ne faut point le chercher par notre action...

Il ne faut point chercher de le sentir...

Il ne faut même pas le chercher, mais il faut

nous persuader qu'Il nous a trouvés. Et ainsi,

au lieu de nous occuper ou à le chercher

ou à le sentir, ou à faire des efforts et des actes,

résignés entre ses mains, abandonnés à sa

conduite, afin qu'il opère en nous et par nous

selon son bon plaisir, tenons notre esprit

dans cette persuasion et notre cœur dans

cette position ; et de cette manière, demeurons

constamment dans une profonde paix..."

(JEAN RIGOLEUC, Journal, XVIIème)


5 "Aime ta cellule intérieure, aime aussi

l'extérieure. Que la cellule extérieure ne te cache

pas mais qu'elle t'abrite, non pour pécher plus

à couvert, mais pour vivre plus près du Seigneur.

C'est dans ta cellule que tu apprendras à régner

sur toi-même, à organiser ta vie, à régler tes

habitudes... Le matin dans ta cellule, trace-toi

une règle de conduite pour le jour; le soir,

exige de toi-même le bilan du jour écoulé.

Aux différentes heures du jour, distribue

suivant la règle qui est la tienne, les œuvres qui

correspondent : les exercices spirituels (spiritualia)

et les travaux de la maison (corporalia). Cherche

le Seigneur à mains tendues, en sa présence tout

le jour ou en face de Lui dans l'œuvre de la prière.

Place-toi devant Dieu comme en tête à tête,

ne cesse pas d'invoquer son Nom, jusqu'à ce que

Lui-même soit toute douceur en ton cœur.

Alors, dans un ruissellement de bénédiction

divines, tu iras te détendre dans la paix de la nuit,

et quand tu te relèveras pour chanter les louanges

de Dieu, toute l'activité qui suivra,

y puisera puissance, force, harmonie et fécondité."

(GUILLAUME DE SAINT THIERRY, XIIème

Lettre aux Frères de Mont Dieu 104

Sources Chrétiennes, Cerf 223)


6 "Pour moi qui aime, je ne doute pas d'être

encore plus aimé, et je n'ai pas à craindre le

visage de Celui dont je connais la tendresse,

puisqu'il m'a cherché, jusque dans les égarements

où j'étais, et m'a fait si bien sentir son amour

que je suis assuré d'en être l'objet..."

(BERNARD DE CLAIRVAUX, Sur le Cantique, LXXXIV)


7 "Dieu attache plus de prix à vous voir

rester sec et à souffrir pour son amour,

qu'à vous voir profiter de toutes les consolations,

visions spirituelles et méditations possibles (…)

C'est une grande sagesse que de savoir se taire

et souffrir comme disent, comme font

et comme vivent les autres (…)

Et pour ce qui est des épreuves,

nous devons nous mettre à leurs tailles

et non essayer de les mettre à la nôtre…"

(JEAN DE LA CROIX, les mots d'ordre, XVIème)


8 "Tout animal, par nature, se courbe vers

son ventre et vers la terre,. L'homme seul,

le corps droit, s'érige vers le Ciel.

La nature, par-là, manifeste

sa parenté avec les habitants de l'éternité !"

(GUILLAUME DE SIANT THIERRY,

Sur le Cantiques des Cantiques, SC 82, XIIème)


9 "Ici-bas, Dieu ne manifeste et ne révèle rien

de soi pour contenter le désir de voir,

mais seulement pour inciter à la recherche;

Il révèle non pour rassasier maintenant,

mais pour aviver la soif... Se contenter

de ce qu'on a vu, c'est par le fait même

perdre ce qu'on arrête de chercher..."

(ISAAC DE L'ETOILE, 6ème Sermon Sexagésime,

SC 207, XIIème)


10 " Je vis dans une térèbre et nécessairement

dans une térèbre, parce qu'Il est situé trop haut

au dessus de l'esprit, et tout ce qui peut devenir

l'objet d'une pensée est sans proportion

avec Lui..." (ANGELE DE FOLIGNO, Instructions, XIIIème)














Comments


bottom of page