top of page

Lueurs d'Oraison 12

Réapprendre à se bien nourrir !

Textes de la Tradition spirituelle chrétienne

pour entrer dans la Prière d'Oraison.

Prendre chaque jour un temps de méditation

à partir d'une pensée tirée de l'expérience

spirituelle catholique millénaire et, demeurant

en silence, prier le Dieu qui nous habite.



1 "Un bassin doit d'abord être rempli

pour donner sa surabondance...

Dans l'Eglise, nous n'avons que

trop de canaux et trop peu de bassins..."

(SAINT BERNARD DE CLAIRVAUX, Sermon Cant des Cant.)


2 "Tout comme la multitude d'images qui

parviennent à un miroir le laisse sans souillure,

il en est de même des images des pensées

immondes qui se forment dans un cœur

impassible..." (Evagre le Pontique, IVème, cité par

DADISHO'QATRAYA, Commentaire sur le paradis des Pères,

I,52)


3 "Chaque fois que les démons nous apparaissent

sous des formes différents (qu'elles disparaissent

rapidement en vue de notre secours ou qu'elles

persistent en vue de notre profit -spirituel -), nous

ne devons avoir de cesse de prier, de faire le signe

de la croix et de prononcer le Nom du Christ..."

DADISHO'QATRAYA, Commentaire sur le paradis des Pères,

I,54)


4 "Pourquoi n'aimerais-je pas ce que Dieu fait ?

Que préfères-tu : aimer les choses du temps

et passer avec le temps, ou ne pas aimer

selon le monde et vivre éternellement avec Dieu ?

Le fleuve des choses temporelles nous entraîne (...)

L'amour du monde te roule dans son tourbillon ?

Tiens-toi au Christ. Pour toi, Il s'est fait temporel

par le péché. Lui est devenu temporel

par miséricorde pour te délivrer du péché."

(SAINT AUGUSTIN, Commentaire sur St Jean, Tract. II)



5 "L'homme doit en méditant, affiner

l'aiguillon de la conscience

par la surveillance sur soi ;

il doit considérer trois choses :

le jour imminent de sa mort,

le sang du Christ qui coule dans nos veines,

et le visage de Celui qui l'attend."

(Florent RADEWIJNS, 1374

(Petit manuel pour dévot moderne XIII)


6 "Si vous voulez être forts,

il faut absolument que vous ne cessiez jamais

d'alimenter le feu du saint désir avec le bois

de la connaissance de vous-même.

Ce bois nourrit le feu de la divine charité ;

et la charité s'obtient par l'ineffable

amour de Dieu. Alors l'âme s'unit au prochain."

(SAINTE CATHERINE DE SIENNE, XIVème

Lettre II à Raymond de Capoue)


7 "Consentir c'est être sauvé.

Ote le libre arbitre, il n'y à plus rien à sauver :

ôte la grâce, il n'y a plus rien qui sauve."

(SAINT BERNARD, XIIème, Traite de la grâce

et du libre arbitre, Prologue 2)


8 "La lecture est l'étude attentive,

faite par un esprit appliqué, des Saintes Ecritures.

La méditation est l'investigation soigneuse,

à l'aide se la raison, d'une vérité cachée.

La prière est l'élévation du cœur

vers Dieu pour éloigner le mal et obtenir le bien.

La contemplation est l'élévation en Dieu de l'âme

ravie dans le savourement des joies éternelles."

(GUIGUES LE CHARTREUX XIIème,

l'échelle des moines)


9 "Il convient d'aimer beaucoup le prochain

et de le rechercher peu...

L'Amour de la créature doit avoir pour mesure

celui de Dieu (...) Il faut aimer le prochain pour Dieu

et non pour l'intérêt ou le plaisir qu'on y trouve (...)

La charité véritable demande toujours qu'on

ait de la compassion pour la faiblesse humaine."

(SAINTE CATHERINE DE SIENNE, XIVème

Lettre à Raymond de Capoue)


10 "Les hommes voient tellement

leur propre plaisir, qu'ils ne savent plus

ni discerner ni connaître

en vérité ce qui m'offense vraiment."

(SAINTE CATHERINE DE SIENNE, XIVème

Traité de l'Oraison LXIX)


Comments


bottom of page