top of page

Tous prêtres, oui !

Mais selon un ordre !





5ème Dimanche de Pâques Année A


Saint Paul disait déjà dans ses Epîtres

que nous formons ensemble le Corps du Christ !

C'est le Christ Jésus qui en est la tête !

(1 Cor 12)


Saint Pierre nous dit en ce Dimanche,

que par notre Baptême, nous entrons

"dans le Sacerdoce saint du Christ,

que nous sommes un peuple destiné

au salut, un Sacerdoce royal !"

(1 P 2)


Le Christ est dit "Sacer"

saint, sacré,

c'est-à-dire qu'Il a donné Sa vie

pour notre Salut

et pour que nous la donnions-nous-mêmes

dans la Sienne. Les prêtres sont

effectivement "ordonnés" à ce Ministère primordial :

aider les baptisés à entrer par une vie sainte,

dans l'Unique Sacerdoce du Christ !


Depuis le IVème siècle,

nous croyons au sacerdoce des baptisés,

mais c'est le Concile Vatican II

qui, en 1964, a magnifiquement précisé

dans le document doctrinal sur l'Eglise,

ce que cela signifie effectivement :

"Le Christ Seigneur, grand prêtre

pris d’entre les hommes (cf. He 5, 1-5)

a fait du peuple nouveau

« un Royaume de prêtres

pour son Dieu et Père » (Ap 1, 6 ; 5, 9-10).

Les baptisés, en effet, sont consacrés

pour devenir une demeure spirituelle

et un sacerdoce saint,

de façon à offrir, par toute leur vie,

autant d’hosties spirituelles,

en proclamant les merveilles

de Celui qui, des ténèbres,

les a appelés à Son admirable lumière

(cf. 1 P 2, 4-10).

C’est pourquoi tous les disciples du Christ,

persévérant dans la prière

(cf. Ac 2, 42-47), offriront leur vie

en sacrifices vivants

saints et agréables à Dieu (cf. Rm 12, 1),

porteront témoignage du Christ

et rendront raison de l’espérance

qui est en eux d’une vie éternelle (cf. 1 P 3, 15).

Le sacerdoce commun des fidèles

et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique,

qui ont entre eux une différence essentielle

et non seulement de degré, sont cependant

ordonnés l’un à l’autre : l’un et l’autre,

en effet, chacun selon son mode propre,

participent de l’unique sacerdoce du Christ.


"Celui qui a reçu le sacerdoce ministériel

le prêtre ordonné, jouit

d’un pouvoir sacré pour former et conduire

le peuple sacerdotal, pour faire,

dans la personne même du Christ,

le sacrifice eucharistique et l’offrir à Dieu

au nom du peuple tout entier ;

les fidèles eux, de par le sacerdoce royal

qui est le leur,

concourent à l’offrande de l’Eucharistie

et exercent leur sacerdoce

par la réception des tous les sacrements,

la prière et l’action de grâces,

le témoignage d’une vie sainte,

leur renoncement et leur charité effective."

(Lumen Gentium 10)



Dans l'authentique foi catholique,

le prêtre donne sa vie pour aider

les baptisés eux-mêmes

à entrer dans la participation

spécifique qui est la leur,

au seul Sacerdoce du Christ.


Dans la vraie foi catholique,

le baptisé a infiniment besoin du prêtre

non en l'instrumentalisant

pour ce qui l'arrange,

mais pour trouver les moyens spirituels

qui lui fera vivre authentiquement

le sacerdoce chrétien

de son propre Baptême !



Quand je vous dis qu'il est

nécessaire de passer de la religion

à la foi, c'est parce que la vraie foi,

c'est tout cela ! Et il est bien méconnu

avouons-le,

ce contenu authentique de

notre vraie foi !




留言


bottom of page