top of page


3ème Dimanche de l'Avent - Année A



Πάντοτε χαίρετε ! (dans la langue de St Paul)

=

"Soyez toujours pleinement joyeux"

(Saint Paul 1 Th. 5, 17)



La Joie spécifiquement chrétienne

est ce sentiment intense et très fort

du bonheur que représente

le fait d'avoir comme premier

interlocuteur de nos vies,

le Christ qui est en nous !



La Joie spécifiquement chrétienne

provoque même ce "plaisir" intérieur habituel

qui résulte du fait de vivre un compagnonnage

permanent avec Celui

qui habite effectivement en nous !

Tout comme quelqu'un que l'on

aimerait humainement

et avec qui on serait

toujours heureux !



Le Christ n'est pas une idée ;

Il est une personne qui nous conduit

et nous fait connaître Dieu !

Ce qui nous réjouit, ce n'est plus l'"idée de Dieu"

mais la personne du Christ

qui nous révèle Dieu !



Mais pour éprouver ce bonheur intérieur

qu'aucune contradiction, aucune peine

ou épreuve ne saurait altérer définitivement,

Saint Paul ajoute aussitôt :

ἀδιαλείπτως προσεύχεσθε !

(dans la langue de St Paul)

=

"Priez sans cesse !"

(Saint Paul 1 Th. 5, 16)



La prière ne doit pas être entendue ici

comme "faire ou dire des prières"

mais en tant qu'elle est le climat

d'une complicité habituelle

avec le Christ qui nous fait

Lui parler à tout moment,

par des paroles simples

ou bien par un dialogue intérieur

qui se passe souvent de mots !



Le siège de la Joie chrétienne

est souvent dans le Silence

quand on a découvert Qui est Dieu !

Et chacun peut y prétendre

s'il s'en donne les moyens !



C'est pour cette raison que la liturgie

doit permettre le plus possible

de nombreux silences,

afin que dans ce va et vient salutaire

entre la dimension communautaire

et la dimension personnelle,

chacun se retrouve

ponctuellement seul avec son Dieu

pour se resituer à partir de la Source intime

de la Joie chrétienne commune à tous

qui devient sa joie à lui ou à elle...



La Joie spécifiquement chrétienne

advient dans nos vies,

lorsque nous dépassons les pratiques

d'une religion extérieure

pour entrer dans une conviction

chrétienne explicitement vécue,

qui n'est pas d'abord

un discours intellectuel, social

ou une morale d'attitude,

mais une vie d'amour habituelle avec

Celui qui est alors devenu le Principe

de tout en nous et pour nous !



Les vents peuvent souffler,

les humiliations peuvent pleuvoir,

les contradictions peuvent

tout obscurcir, la crainte du lendemain

peut angoisser,

les étroitesses humaines peuvent venir tout abimer,

mais rien ô grand jamais,

rien ne viendra tarir

la Source de la vraie Joie,

de la joie authentiquement chrétienne,

car elle provient

de la connaissance intérieure du Christ,

elle provient de l'expérience de Dieu,

elle provient de notre consentement

à participer avec tout nous-même

à Son Sacrifice rédempteur,

ce que chacun et chacune peut faire

dans sa vie quand il ou elle

met le Dieu de Jésus-Christ

absolument au Centre de tout,

et surtout de soi-même !



Prière ininterrompue

et Joie inaltérable

marchent ensemble,

un peu comme la foi et l'amour,

ces deux grandes sœurs,

qui tiennent toutes les deux

par la main, leur petite sœur Espérance

pour lui permettre de marcher

parce qu'elle est encore bien petite... !



Voilà ce à quoi nous ouvre Noël :

à un Christianisme vécu

et qui change la vie !

Comments


bottom of page