top of page


1er Dimanche de l'Avent - Année A

Annoncer de bonnes nouvelles...


L'Avent :

Qu'annonçons-nous aux autres ?

Que transmettons-nous ?

Que transpirons-nous ?

Que rayonnons-nous ?

Que donnons-nous ?

Que disons-nous ?


Faire percevoir Celui qui ne se voit pas !


"Revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ"

(Epître de Saint Paul aux Romains 13, 11-14a)





1


Annoncer de bonnes nouvelles !


Nous connaissons évidemment

l'importance de la foi,

mais nous souvenons-nous assez souvent

des qualités de la vie chrétienne,

des fruits de l'Esprit-Saint en nous

que décrit Saint-Paul ?

"La charité, la joie, la paix,

la patience, l’humanité,

la modestie,

la modération et la retenue ?"

(Galates 5)



Le recul que confère une vraie vie de foi,

adepte régulière du silence

et de la Paix intérieure,

permet de transmettre dans nos

relations, bien autre chose

que la simple actualité

ou l'inquiétude générale

des fracas du monde...



Non qu'il faille passer sous silence

ce qui ne va pas où bien même

ce qui promet d'être prochainement compliqué,

mais n'avons-nous donc rien d'autre

à dire lorsque nous sommes

croyants et lorsque nous vivons

de Celui qui est en nous ?



Annoncer de bonnes nouvelles

qui font vivre la personne humaine,

qui la réveille et la stimule au niveau de l'âme,

dans la recherche de Dieu

et la confiance en Lui,

devrait nous être au fond,

tout naturel !



Ce n'est pas se mettre un bandeau

sur les yeux en risquant de refuser le réel,

que de parler aux autres

de la beauté de Dieu !





2


Faire percevoir Celui que personne ne voit !

Ou plutôt, ne veut voir !


Qu'on annonce le Christ

explicitement ou implicitement,

ce qui est important, c'est que

l'on pressente à notre contact,

la Présence d'un Autre,

la Présence du Tout-autre !


De quoi,

de Qui, serons-nous le signe

durant ces quatre semaines !


Ne disons pas : "Moi je vais à la Messe !"

C'est très beau, mais cela ne suffit plus !

"Mouillons-nous"

au point de témoigner de ce que le Christ

représente effectivement pour nous

et avec le contenu objectif de la foi

de toute l'Eglise...



Et ce n'est pas la déliquescence du monde

ou celle de l'Eglise trop humaine du Christ,

qui doivent nous dissuader

d'un témoignage authentique

de vie chrétienne....



Le piège actuel, d'une dimension

proprement démoniaque,

(qui, si nous y succombons

accentuera singulièrement le marasme),

c'est de nous laisser complexer

par la pression ambiante,

au point de ne plus oser faire

percevoir la force de Celui qui nous habite !



Il ne suffit plus seulement de suggérer le Christ

par notre appartenance à un groupe;

il convient plus que jamais de témoigner

de ce que représente la Christ pour nous

en y intégrant l'intégralité de la foi commune...


De quoi, de Qui serons-nous le signe

durant cet Avent, pour un véritable Noël ?

Et de quoi refuserons-nous d'être l'émissaire ?



"Vivons

comme on le fait en plein jour,

en revêtant le Seigneur Jésus-Christ !"

(Rm 13,14)


Comentários


bottom of page