top of page





13ème Dimanche du Temps Ordinaire Année A





"Celui qui donnera à boire,

même une coupe d’eau fraîche,

à l’un de ces petits en sa qualité de disciple,

amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas

ce qui lui reviendra dans l'Eternité !"

(Mt 10,42)


Il est de notre ressort

comme chrétiens appartenant

au même Corps du Christ,

de notre devoir même,

de nous rappeler fréquemment

le grand nombre de Pays,

en particulier en Afrique,

dont les habitants ne mangent pas à leur faim

ni ne boivent d'eau suffisante

et salubre chaque jour !

Non pour que nous culpabilisions,

mais pour qu'en entendant

la promesse de Jésus,

nous ayons toujours à cœur

dans notre manière de consommer,

de penser à ceux qui n'ont rien du nécessaire

pour vivre dignement !


Des pays sont nombreux où des familles entières

ne mangent qu'une fois par semaine

et fort chichement...



Pour ne prendre qu'eux,

ces pays d'Afrique sont nombreux :

L’Angola, l’Éthiopie, le Kenya,

le Mozambique, le Nigéria,

la République centrafricaine

la République démocratique du Congo

le Sahel central (Burkina Faso, Mali et Niger),

la Sierra Leone et le Libéria, la Somalie,

le Soudan, le Soudan du Sud, et le Tchad...

Sans oublier le Yémen, le Mozambique,

la Somalie et tout le sud de Madagascar !

Le liste n'est pas exhaustive... !



Que pouvons-nous faire ?

Sans doute pas grand-chose,

sauf à nous unir par des Associations

et Organisations sérieuses pour leur

apporter un peu de soutien...



De nouveaux réfugiés ukrainiens

sont arrivés récemment à Châtel...

Des parents et leurs enfants.

un grand jeune de 25 ans

dont les parents

sont morts dans les combats...



Que pouvons-nous faire ?

Sans doute pas grand-chose,

si ce n'est apporter un peu d'aide

mais devant cela

et pour nous-mêmes,

camper une attitude chrétienne

qui sache hiérarchiser les choses

qui nous concerne :

"Marthe, Marthe tu t'agites pour peu de choses !

Une seule est importante."




Connaissons-nous la plus importante ?

Que le quotidien de nos vies,

le soin de nos maisons,

l'entretien de nos biens,

le désir de bien faire tout ce qui est à faire,

nos agendas et nos petites

préoccupations d'occidentaux bien prévoyants,

ne nous distraient jamais du souvenir

de ceux qui souffrent terriblement de la faim,

du dénuement, et du fait de devoir bientôt quitter

leur sécurité, leur terre et leur maison !



Le verre d'eau ne contient pas que de l'eau

mais l'essentiel que nous ayons à donner

sur cette terre :

de la vérité, de la vie et de l'amour

et non pas seulement et d'abord

le petit fatras de nos petites préoccupations

fébriles !




Ce n'est pas si compliqué d'essayer

d'être chrétiens !

Le chaos ambiant et les temps

mouvementés qui s'annoncent désormais,

devraient nous faire

hiérarchiser ce qui est

le plus important,

en priant Dieu que l'âge faisant,

nous ne perdions pas notre boussole spirituelle.


+


La simple conscience quotidienne de tout

ces enjeux, rappelés par la coupe d'eau fraîche

du Christ,

devrait nous permettre

de replacer nos petits soucis

à leur juste place !

Et c'est déjà se disposer à "donner un peu d'eau"

que de relativiser les petits soucis

de personnes gâtées !


+


L'époque nous pousse à hiérarchiser nos choix...


De quoi et de Qui serons-nous le Signe ?


Seulement de nous-mêmes

et de nos petits devoirs biens accomplis ?


Ce n'est déjà plus l'heure...





Comments


bottom of page