top of page

Cours sur le Saint Baptême

dans la Tradition chrétienne...



Préliminaires

Très tôt dans l'Eglise, Le Saint Baptême est compris et reçu comme l'entrée dans la Vie et la grâce du Christ. Très tôt dans l'Eglise, il est considéré comme le vrai Chemin de l'initiation chrétienne et de la connaissance des "choses de Dieu" en Jésus-Christ. Ce Sacrement induit la réalité de la croissance spirituelle constante, le fait de ne jamais vouloir cesser de grandir dans la vie divine ainsi reçue par le Christ Le Baptême est très vite "compris" dans la Tradition chrétienne comme la "porte" de la Vie nouvelle dans le Christ.

Le Saint Baptême fait couler la vie du Christ dans nos veines !


Les candidats au Baptême (catéchumènes) sont des adultes convertis qui consentent à poursuivre une formation exigeante dont la durée est variable, mais fréquemment de trois années. Ces candidats sont des catéchumènes, et parmi eux les écoutants, candidats à long terme sympathisants et débutants ; puis, les competentes ou ceux qui cherchent ensemble, les concurrentes, ceux qui concourent ensemble.... Une demande est transmise à l'Evêque, en tant que requête personnelle pour prétendre embrasser la Vie nouvelle du Christ. La préparation des catéchumènes sera à la fois une instruction et un temps de mise à l'épreuve des motivations, des dispositions et finalement des exigences inhérentes à la sequela Christi (au fait de mettre ses propres pas dans les pas du Christ...) Au commencement du Carême, le catéchumène se présentait à l'Evêque, accompagné de deux chrétiens qui répondaient de lui à la manière de deux parrains. On inscrivait leurs noms sur un registre, symbolisant le Livre de Vie où sont inscrits le nom des élus de Dieu.


L'idée fondamentale de Traditio et de Reditio est enseignée aux catéchumènes : la foi est transmise, (Traditio) dans son contenu et sa réalité ; on la reçoit à partir d'une Tradition qui nous précède ; on l'intègre et on y entre en la respectant, puis on la redonne (Reditio) et on la confesse de sa propre bouche ! Le sens de l'ascèse est également enseigné au catéchumène ainsi que sa pratique concrète. Ascèse, sens du jeûne, pratique des préceptes évangéliques, entrée dans une vraie vie de prière, vie communautaire des croyants, partage fraternel, sens des autres, tous ces éléments fondent le temps du catéchuménat...

Puis, au temps voulu, on remettra le symbole de la foi (entendez le contenu du credo, le contenu de la foi) au catéchumène, afin qu'il le redonne (reditio) de sa propre bouche le Samedi-Saint avant le Baptême dans la Vigile Pascale. De même pour la Tradition et la reddition du Notre Père, la prière du Christ devenue la prière des chrétiens...


Le sommet et le terme de la préparation est dans la Vigile Pascale au cours de laquelle le catéchumène sera baptisé. La redécouverte de cette Vigile liturgique reprend à son compte toute la symbolique du grand passage de l'Egypte au pays de la liberté, des ténèbres à la lumière, de l'esclavage à la liberté, de la mort à la Vie.... Ouvre-toi, laisse entrer le Christ en toi...


La préparation lointaine

La personne nouvellement convertie, s'adresse à une personne chrétienne pour formuler sa demande de baptême. Demande contrôlée, motivation vérifiée, afin d'écarter les simples curieux ! Il s'agit de s'engager progressivement dans une nouvelle vie. Le baptême est compris très tôt dans la tradition chrétienne comme une illumination, un bain nouveau pour une vie nouvelle... "Une illumination par laquelle les châtiments pour nos péchés sont levés ; illumination en laquelle nous contemplons la belle et sainte lumière du salut, c'est-à-dire en laquelle nous pénétrons du regard le divin..." (Clément d'Alexandrie, Père de l'Eglise, grec lettré de l'an 200, dans l'une de ses œuvres, le Pédagogue, VI,1,2, Sources Chrétiennes 70, Cerf). La grâce nouvelle ainsi trouvée dans le Christ, est une grâce de liberté : "ceux qui naguère étaient dans la honte du péché sont maintenant dans l'assurance et la justice. Ils sont non seulement libres, mais saints ; saints, justes ; justes, fils ; fils, héritiers ; héritiers, frères du Christ ; frères du Christ, ses cohéritiers. Le Christ nous libère de l'emprise du mal et Sa Présence de Salut s'installe dans toute la personne humaine devenue croyante...


Comments


bottom of page